Loi Travail : la révolution, vraiment ? #cdanslair 31.08.2017

C'était devenu ces dernières semaines le secret le mieux gardé de la République ! Le contenu – près de 200 pages - des ordonnances réformant le Code du travail a été dévoilé par le gouvernement ce jeudi. Aux syndicats d'abord, au cours d'une réunion ce matin à Matignon, puis lors d’un point presse du Premier ministre Edouard Philippe et de la ministre du Travail.  Prud'hommes, indemnités de licenciement, simplification des instances de représentations du personnel… Que contiennent les cinq ordonnances ? Quelles sont "les 36 mesures concrètes" qui vont,  selon Muriel Pénicaud , "changer le mode du dialogue social dans notre pays" ? Qu’en pensent les partenaires sociaux ?

Si le chef du gouvernement défend une réforme "ambitieuse, équilibrée et juste", celle-ci ne fait pas l’unanimité chez les syndicats. Loin de là. Ainsi Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, s’est dit "déçu" et a estimé que le gouvernement a "raté le coche". "Toutes les craintes que nous avions sont confirmées", a réagi de son côté Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, avant d’appeler à manifester le 12 septembre contre la réforme. Le secrétaire général de FO, Jean-Claude Mailly, a indiqué qu'il restait "des points de désaccord" mais que son syndicat ne se joindrait pas à cette journée d’actions, se satisfaisant qu’il y ait eu une "vraie concertation". "Le rapport de force s'est effectué en coulisses. On va continuer à se battre sur les décrets" et d’autres concertations sont à venir.

Pour l’exécutif, en effet, ces ordonnances sont une première étape d’une "rénovation du modèle social" français. Suivront la réforme de l’assurance chômage, de la formation professionnelle et de l’apprentissage à partir de septembre, puis celle des retraites en 2018.

C'est "une réforme de transformation profonde" qui "doit être assez ambitieuse et efficace pour continuer à faire baisser le chômage de masse et permettre de ne pas revenir sur ce sujet durant le quinquennat", a expliqué le président Emmanuel Macron dans les colonnes du Point. Après 100 jours au pouvoir, le chef de l’Etat, dont la popularité chute dans les sondages, a accordé un long entretien à l’hebdomadaire. Une interview d’une vingtaine de pages, réalisée il y a huit jours, dans laquelle il revient sur les débuts de sa présidence et assume tout. Pas de mea culpa donc sur les premiers mois de son mandat, notamment après la crise dans l’armée et la démission de son chef d’état-major, mais des précisions sur plusieurs points. Le président dit ainsi envisager une nouvelle baisse des APL dans le cadre d’une transformation profonde qui doit, selon lui, faire baisser les loyers. Il défend également la hausse de la CSG et demande un effort aux retraités les plus aisés. Enfin, Emmanuel Macron en profite pour envoyer quelques piques à François Hollande, Jean-Luc Mélenchon et à tous ceux qu'il appelle "les forces du monde ancien" qui "sont toujours là, toujours engagées pour faire échouer la France".

 

Invités :

- Raymond Soubie, président des sociétés de conseil Alixio et Taddeo

- Yves Thréard, éditorialiste au Figaro

- Cécile Cornudet, éditorialiste aux Echos

- Mathieu Plane, économiste

Retrouvez-nous sur :
| Notre site : http://www.france5.fr/emissions/c-dan...
| Facebook : https://www.facebook.com/Cdanslairf5/
| Twitter : https://twitter.com/CdanslairF5

Pas un événement important qui ne soit évoqué, expliqué et analysé dans C dans l’air. 
Tout au long de la semaine, les deux journalistes donnent les clés pour comprendre dans sa globalité un événement ou un sujet de première importance, en permettant aux téléspectateurs d'intervenir dans le débat ou de poser des questions par SMS ou Internet. Caroline Roux est aux commandes de l'émission du lundi au jeudi et Bruce Toussaint prend le relais le vendredi et le samedi.

Diffusion : tous les jours de la semaine à 17 h 45
Rediffusion : tous les jours de la semaine à 22 h 30

Format : 65 minutes
Présentation :  Bruce Toussaint, Caroline Roux et Axel Tarlé
Réalisation : Pascal Hendrick, Jean-François Verzele et Jacques Wehrlin
Production : France Télévisions/Maximal Productions 
Bombe H : Kim fait trembler le monde  #cdanslair  04.09.2017

Bombe H : Kim fait trembler le monde #cdanslair 04.09.2017

Bombe H : Kim fait trembler le monde #cdanslair 04.09.2017


Travail : Macron persiste et signe #cdanslair 22.09.2017

Travail : Macron persiste et signe #cdanslair 22.09.2017

Travail : Macron persiste et signe #cdanslair 22.09.2017


Emma­nuel Macron a du mal à faire obéir son chien - ZAPPING ACTU DU 31/08/2017

Emma­nuel Macron a du mal à faire obéir son chien - ZAPPING ACTU DU 31/08/2017

Emma­nuel Macron a du mal à faire obéir son chien - ZAPPING ACTU DU 31/08/2017


Les ordonnances 2017 vues par Gérard FILOCHE

Les ordonnances 2017 vues par Gérard FILOCHE

Les ordonnances 2017 vues par Gérard FILOCHE


Nucléaire : la Corée du Nord joue avec le feu #cdanslair 29.08.2017

Nucléaire : la Corée du Nord joue avec le feu #cdanslair 29.08.2017

Nucléaire : la Corée du Nord joue avec le feu #cdanslair 29.08.2017


Trump veut-il la guerre ?  #cdanslair 20.09.2017

Trump veut-il la guerre ? #cdanslair 20.09.2017

Trump veut-il la guerre ? #cdanslair 20.09.2017


Wauquiez peut-il sauver la droite ? #cdanslair 02.09.2017

Wauquiez peut-il sauver la droite ? #cdanslair 02.09.2017

Wauquiez peut-il sauver la droite ? #cdanslair 02.09.2017


Antilles : et maintenant ?  #cdanslair 08.09.2017

Antilles : et maintenant ? #cdanslair 08.09.2017

Antilles : et maintenant ? #cdanslair 08.09.2017


Règlement de comptes au FN  #cdanslair 21.07.2017

Règlement de comptes au FN #cdanslair 21.07.2017

Règlement de comptes au FN #cdanslair 21.07.2017