Le Vieux qui lisait des romans d'amour

A El Idilio, bourgade perdue au bord d'un bras de l'Amazone, vit Antonio Jose Bolivar que tout le monde appelle « Le vieux ». Un jaguar sème la terreur aux alentours parce qu'un ignorant a tué toute sa portée. Antonio est chargé de résoudre le problème. Mais il est plus proche de ce jaguar que de ceux qui détruisent la forêt et persécutent les Indiens.
Son réconfort : la lecture de romans d'amour, parce qu'elle lui fait oublier la barbarie des hommes... Un récit bref, sans fioritures, magnifique, à l'écriture limpide et au caractère profondément humaniste. Luis Sepúlveda y aborde le thème grave de la destruction de la forêt amazonienne et de ses populations indiennes. Il dénonce l'analphabétisme, l'idiotie des gouvernants, l'opposition nature-culture, sans jamais s'appesantir. Un hymne à la nature... et un appel au secours. 
A regarder ici : http://www.myskreen.com/theatre-concert-spectacle/3311659-le-vieux-qui-lisait-des-romans-d-amour 
El Viejo que leia Novelas de Amor By Enzo

El Viejo que leia Novelas de Amor By Enzo

El Viejo que leia Novelas de Amor By Enzo


Water Balz Jumbo Polymer Balls

Water Balz Jumbo Polymer Balls

Water Balz Jumbo Polymer Balls


Luis Sepùlveda, Le Vieux qui lisait des romans d'amour

Luis Sepùlveda, Le Vieux qui lisait des romans d'amour

Luis Sepùlveda, Le Vieux qui lisait des romans d'amour


Mad Gyver - J'me suis fait larguer

Mad Gyver - J'me suis fait larguer

Mad Gyver - J'me suis fait larguer


El Viejo que Leia Novelas de Amor

El Viejo que Leia Novelas de Amor

El Viejo que Leia Novelas de Amor


Le vieux qui lisait des romans d'amour

Le vieux qui lisait des romans d'amour

Le vieux qui lisait des romans d'amour


Luis Sepulveda : Le vieux qui lisait des romans d'amour

Luis Sepulveda : Le vieux qui lisait des romans d'amour

Luis Sepulveda : Le vieux qui lisait des romans d'amour


Le plaisir de rompre et le pain de ménage

Le plaisir de rompre et le pain de ménage

Le plaisir de rompre et le pain de ménage


BA QUI SÈME L'AMOUR...

BA QUI SÈME L'AMOUR...

BA QUI SÈME L'AMOUR...